Charroux

Intérieur de l'abbaye Saint-Sauveur à Charroux (86250)

Une ancienne capitale médiévale au coeur de la Vienne.

Charroux, ancienne capitale de la Marche, est un trésor médiéval (en cours d'homologation). 

Dominant le cœur du village, la Tour « Charlemagne » perpétue le souvenir de l’une des plus puissantes abbayes bénédictines de la France médiévale. L’histoire de Charroux commence avec son abbaye Saint-Sauveur fondée en 789. Charlemagne et le Comte de Limoges Roger ainsi que sa femme Euphrasie la dotèrent de biens se trouvant dans le Poitou. Au fil des siècles, l’abbaye devient un centre religieux principal de la chrétienté : il s’y tient le 1er concile de la Paix de Dieu en 989. La découverte des reliquaires, en 1856, déclencha la reprise des ostensions (classées au patrimoine immatériel de l’UNESCO) qui ont lieu tous les sept ans, le jour de la Fête-Dieu.

Outre son abbaye, le village possède un exceptionnel bâti médiéval : maisons à pans de bois, maisons du XV et XVI siècles, halles où se tenaient les foires, porte de l’Aumônerie, ancienne entrée principale de l’abbaye, châteaux et nombreuses caves.

Pour mieux appréhender la totalité du complexe abbatial, n’hésitez pas à vous attarder sur la maquette de l’abbaye présente à l’Office de Tourisme.

Enfin, Charroux, étape sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, est dotée d’une maison pour l’accueil des Pèlerins.