Saint-Florent-le-Vieil

St florent_vue depuis la Loire_©J.-P. Berlose

Une histoire liée aux guerres de Vendée

« Allez à Saint-Florent, allez à ce belvédère d’une de nos terribles histoires par-delà l’autre siècle » (Aragon). Le Mont Glonne a connu bien des aléas historiques, le musée d’Histoire locale et des Guerres de Vendée en témoigne et Saint-Florent-le-Vieil en garde une authenticité remarquable.

C’est certainement en longeant la Loire que cette cité ligérienne, parmi les plus riches en histoire, s’appréhende le mieux. Se dressant au sommet du Mont Glonne, l’abbatiale du XVIIe siècle est un joyau de sobriété et d’élégance. A l’intérieur, une émouvante sculpture de David d’Angers orne le tombeau du Général Vendéen Bonchamps. Le parvis de l’abbatiale offre un paysage magnifique sur la Loire, d’Ancenis à Ingrandes. Une visite de l’abbaye mauriste, restaurée de façon splendide, s’impose lors des expositions. Elle abrite un auditorium et accueille la saison culturelle.

La chapelle Saint-Sauveur, construite à la fin du XVe siècle fait partie des preminiers monuments classés en France (1862).

La descente par les vieilles ruelles débouche sur la Loire. La « Promenade Julien Gracq », en hommage à l’illustre écrivain, né à Saint-Florent-le-Vieil en 1910, décédé en 2007, longe le fleuve au pied du coteau de la Garenne et permet de découvrir Saint-Florent sur trois kilomètres du Pont de Vallée aux Champs des Martyrs.